Covoiturage 

Influencer les émissions de polluants liées au trafic et le nombre d'embouteillages en créant des incitations au covoiturage 


À l'heure actuelle, de nombreuses personnes utilisent leur voiture pour leurs déplacements quotidiens. Malheureusement, le taux d'occupation des véhicules est relativement faible, avec une moyenne de 1,08 personne par véhicule (chiffre pour la Belgique). Cela entraîne des embouteillages et des émissions polluantes. Le covoiturage est une solution très efficace pour limiter le nombre de véhicules sur la route et ainsi réduire le trafic. Il devient donc de plus en plus nécessaire d'encourager le covoiturage dans les zones urbaines.
Cela se fait en réservant des voies uniquement pour le covoiturage, ce qui permet aux utilisateurs de gagner un temps considérable. Afin de s'assurer que les voies de covoiturage ne sont utilisées qu'à des fins de covoiturage, un système de contrôle doit être mis en place.

Les solutions de covoiturage contrôlent la bonne utilisation des voies de covoiturage en comptant les passagers des véhicules. En dessous d'un certain nombre de passagers, le véhicule n'est pas autorisé à utiliser la voie réservée et doit payer une amende. Au-delà de ce même seuil, le véhicule peut l'utiliser sans aucune restriction. 

La solution permet également de définir des exceptions (liste blanche) ou de définir certaines périodes où le système de contrôle est inactif, c'est-à-dire que la voie de covoiturage fonctionnera comme une voie normale pour tous les véhicules pendant ces périodes précisément définies. Dans ce cas, les temps de parcours autorisés sur la voie sont souvent affichés aux conducteurs grâce à un PMV placé avant l'entrée de la section de la voie de covoiturage.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  • Bientôt disponible